"Le plastique est un matériel utile", déclare Japo Ouwerkerk, directeur des relations publiques et des communications du Benelux et des Pays Nordiques. Il déclare le suivant: ”Le plastique est essentiel pour la sécurité alimentaire, la qualité et la durée de conservation des aliments."

Le plastique ne devient un problème que lorsqu'il devient un déchet, explique sa collègue Barbara van Verseveld - directrice principale de la catégorie commerciale Snacks Benelux. “Nous aspirons à un monde où le plastique ne doit pas être gaspillé. 85% de nos emballages sont déjà recyclables. Mais alors, il doit être collecté et traité” déclare Mme van Verseveld. Aux Pays-Bas et en Allemagne environ 50% de tout le plastique est maintenant collecté et en grande partie réutilisé. Ceci est en partie grâce à de bons systèmes de collecte, tels que les systèmes de dépôt et de séparation des déchets plastiques. Par exemple, des poteaux routiers et des bancs dans les parcs sont déjà fabriqués à partir de plastique recyclé. Van Verseveld montre également un autre produit fabriqué à la base de plastique recyclé: un cintre manufacturé à partir de 25 sachets de chips.

La politique de PepsiCo peut être résumée dans le triple R: réduire, recycler et réinventer. En ce qui concerne le premier R: réduire, il s'agit de réduire l'utilisation de plastique, explique Van Verseveld. "Dans la période à venir, vous verrez des emballages plus petit, de un peu près un centimètre plus court, sur les étagères." En fin de compte, cela ne mène pas à moins de matériaux d’emballage au BENELUX (284 terrains de football avec emballage en plastique), mais aussi à que 1200 camions par an soient économisés en supermarchés.”

Screen Shot 2019-09-04 at 11.10.10

Pour accroître le recyclage du plastique, PepsiCo collabore avec diverses organisations dans les domaines de la production de plastique et du traitement des déchets. Ensemble, ils préconisent une politique plus claire pour les gouvernements européens aussi que pour les gouvernements nationaux. En ce moment, les municipalités ont toutes leur propre politique en matière de collecte de plastique. "La collection de plastique est une confusion pour les consommateurs", a déclaré Ouwerkerk. Selon les spécifications officielles les sachets de chips ne sont pas autorisés dans le plastique, mais environ 50% des consommateurs placent des emballages de chips dans les déchets plastiques et cela fait simplement partie du recyclage. Nous disons donc: ''Admettez simplement les sachets de chips à PMC car, oui, ils sont recyclables.”

Actuellement, les représentants du Waste Fund et de la VNG (association des communes néerlandaises) étudient les directives concernant à la collecte séparée des déchets d’emballages en plastique. On s'attend à ce que tous les emballages en plastique (y compris les emballages des chips) soient admis dans le système de collecte de plastique aux Pays-Bas et aient la possibilité d'être recyclés.
 
«À plus long terme, nous souhaitons améliorer la recyclabilité de nos emballages afin de faciliter davantage une économie circulaire. Nous étudions diverses options pour cela. Il est important de comprendre comment la chaîne entière se développera, à quoi ressembleront les futures installations de recyclage, comment les différents types de plastique seront triés, etc. Le partenariat et la coopération sont donc essentiels pour trouver des solutions encore meilleures dans la chaîne.” déclare van Verseveld.

 Ceci nous amène au troisième R: réinventer. "Nous nous concentrons également sur des concepts complètement différents", a déclaré Ouwerkerk. “C'est pour cela que nous avons acheté SodaStream. Avec le concept de SodaStream vous pouvez faire votre propre eau gazeuse à la maison avec de l’eau du robinet et une cartouche de CO2 rechargeable. Cela économise l'emballage.''

source: Financieel Dagblad, 30 Augustus